Salade 2 Points : Léguman approves !

Voilà, nous y sommes. Ce moment où pour la première fois depuis des décennies, une crise sanitaire va nous mener à rester chez nous au maximum pendant au moins quelques semaines. Plutôt que de céder à la sinistrose face à cette situation inédite, je me suis dit que j’allais en profiter pour vous proposer de découvrir différents jeux à faire pour vous occuper seul, entre amis ou en famille.

Pour un début en légèreté, permettez-moi de vous parlez d’un sympathique petit jeu de cartes sorti tout récemment, Salade 2 points, édité par Gigamic. Créé par le triumvirat constitué de Molly Johnson, Robert Melvin et Shawn Stankewich, jouable de 2 à 6 à partir de 8 ans, il vous invite à constituer des collections de légume afin de remporter le plus de points possibles. Pour l’anecdote, le titre et la thématique du jeu ont avant tout été choisi pour constituer un calembour autour d’une expression propre au monde ludique. Effectivement, lorsqu’un jeu multiplie les manières de gagner des points, forçant le joueur à effectuer des calculs alambiqués pour arriver à son total, il est de coutume de parler d’une « salade de points ».

Heureusement pour nous, dans le cas présent les choses s’avèrent relativement simple, bien que nous serons bel et bien en présence d’une jolie salade, dans les deux sens du terme, en fin de partie. Dans une boîte en métal facile à transporter, nous trouverons 108 cartes, malheureusement fragiles et glissantes. Celles-ci se présentent toutes de la sorte :

  • D’un côté, 1 légume parmi les 6 disponibles : poivron, carotte, chou, et le fameux trio salade, tomate, oignons cher aux amateurs de kebab.
  • De l’autre côté, une manière de remporter des points grâce à ces aliments.

Chaque légume est présent en 18 exemplaires, que l’on devra ajuster en fonction du nombre de joueurs. Ainsi, à 6 toutes les cartes seront utilisées. Il faudra en retirer 3 de chaque pour chaque joueur présent en moins. Ainsi, dans une partie à 3 joueurs met-on 9 cartes de chaque légume de côté. Une fois ce nombre ajusté, la mise en place est très simple : il suffit de répartir les cartes restantes en 3 piles équivalentes face points, puis sous chaque pile, prendre les 2 cartes du dessus pour les poser toutes les 2 face Légume visible.

La mise en place du jeu

Les joueurs n’ont jamais de carte en main. À son tour, un joueur va devoir choisir entre prendre 1 carte parmi les 3 objectifs visibles, ou alors 2 parmi les 6 légumes disponibles. La/les carte(s) prise(s) sont alors simplement posée(s) toujours face visible devant lui. Puis, avant de passer au joueur suivant, on complète de nouveau en prenant la/les carte(s) du sommet de la pile objectif d’une colonne concernée pour la retourner côté légume, afin de nouveau en proposer 6. Une action optionnelle est également autorisée une fois par tour : celle de retourner une de ses cartes objectifs côté légume. Celui présent de l’autre côté est toujours indiqué sur les angles face points. L’inverse n’est cependant jamais possible, un légume ne se transformera jamais en objectif.

Au fur et à mesure, les joueurs vont donc établir leur collection de légumes et leurs manières de gagner des points. Les cartes côtés objectif sont très variées : gagner 1 ou 2 point pour chaque carte du/des légume(s) concerné(s), gagner un nombre de points fixe en possédant le plus grand ou le plus petit nombre d’une catégorie de légume, etc. Jusque là, cela semble simple. Oui mais… à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, ou comme l’on dit dans la langue de Dwayne Johnson, « No pain, no gain ». Ainsi trouvera-t-on des objectifs qui permettent de gagner jusqu’à 4 points par carte sur une catégorie de légume, mais en contrepartie, en fera perdre sur 2 autres. Et c’est là que se trouve le petit côté fourbasse du jeu qui fait tout son sel. À chaque tour de jeu, il va falloir trouver la façon la plus efficace de gagner le plus grand nombre de points, sans risquer d’en perdre trop, tout en faisant en sorte que les adversaires ne tirent pas partie de la situation juste après.
Car ce que l’on comprend très vite, c’est que le jeu sait astucieusement mélanger part de hasard dans l’apparition des cartes, mais aussi contrôle. D’un côté, on ne sait jamais les objectifs qui seront présents dans une partie (à moins de jouer à 6 joueurs puisque aucune carte ne sera alors mise de côté). De l’autre, non seulement ces objectifs vont se transformer en légume au fur et à mesure du jeu, mais en plus, on sait toujours combien de cartes il existe au total pour chacun d’entre eux.
On a donc tôt fait d’évaluer très simplement nos intérêts à prendre tel type ou tel autre, ou plutôt choisir un nouvel objectif. Enfin, tôt fait… là encore, en début de partie on navigue un peu à vue. En revanche, le jeu se terminera une fois que toutes les cartes auront été piochées, et ce qu’elles nous arrangent ou non. Comme je l’ai dit, la pioche de cartes légume se fait toujours par 2. Ce qui parfois ne nous arrange clairement pas, puisqu’on sera dans l’obligation de récupérer des points négatifs ou alors de faire disparaître un objectif qui nous intéressait.

Salade 2 Points réussi donc à proposer un jeu immédiatement accessible, avec des règles immédiates, tout en proposant ces fameux mini dilemmes qui arrivent toujours à capter mon intérêt. En tant que jeu de cartes, le hasard fait indéniablement partie de son ADN, mais ses parties n’excédant pas 20 minutes, cela n’a rien de rédhibitoire. Au contraire, aura-t-on envie de les enchaîner, afin de voir les nouvelles configurations qui s’offriront après avoir mis d’autres cartes de côté. Pour les amateurs de contrôle, le jeu sera évidemment un peu plus intéressant à 2, puisque plus il y aura de joueurs autour de la table, plus les interventions adverses seront nombreuses avant de nouveau pouvoir jouer.

En tout cas, voici donc le parfait descendant de Coloretto, un autre jeu de collection –de caméléons colorés– qui m’a permis de m’adonner à nombre de parties détendues au fil des années, à l’heure de l’apéro ou au détour d’une pique-nique. Ce nouveau venu avec sa thématique originale et fraîche, pour se changer les idées des jeux bien plus « serious business », saura immédiatement trouver sa place à ses côtés. Donc amateur de petits jeux rapides et funs, doté d’une rejouabilité intéressante, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

1 réflexion sur « Salade 2 Points : Léguman approves ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s